1977-2017 Le Centre Pompidou a 40 ans !


Le Centre Pompidou fête ses 40 ans en 2017 partout en France. 
Pour partager cette célébration avec le plus grand nombre, il présente un programme inédit d’expositions, de prêts exceptionnels, de manifestations et d’événements pendant toute l’année.

Expositions, spectacles et rencontres, sont présentés dans quarante villes françaises, en partenariat avec un musée, un centre d’art contemporain, une scène de spectacle, un festival…

Jusqu’au début de l’année 2018, dans quarante villes, de Grenoble à Lille,
en passant par Le François en Martinique, Chambord ou Nice, d’un événement d’un soir à une exposition de six mois, des propositions mêlant expositions, concerts, théâtre, danse et conférences convient tous les publics à vivre et partager l’originalité du Centre Pompidou.

“J’ai souhaité que le 40ème anniversaire du Centre Pompidou soit la fête de la création artistique partout en France. Qu’il témoigne de la vitalité des institutions culturelles qui partagent l’esprit du Centre Pompidou. Qu’il permette de célébrer les liens noués avec les artistes, les musées, les centres d’art, les scènes de spectacle, les festivals, de développer et d’enrichir une longue histoire de projets communs au service de l’art et de la création. Qu’il soit l’occasion d’aller à la rencontre de ceux qui aiment le Centre Pompidou depuis 40 ans comme au devant de nouveaux publics. L’anniversaire du Centre Pompidou est placé sous le signe du territoire, à travers des manifestations très variées, pour susciter, accompagner, favoriser, faciliter des projets”. Précise Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou.

En 40 ans, le Centre Pompidou a accueilli plus de 100 millions de visiteurs. Il réunit, dans un bâtiment devenu une icône de l'architecture du 20e siècle, plus de100.000 œuvres, une bibliothèque de lecture publique, des salles de cinéma et de spectacle, un institut de recherche musicale (l'Ircam), des espaces d'activités éducatives. Il présente quelque 25 expositions temporaires chaque année.

“L’art contemporain a pour fonction, entre autres choses, d’être déstabilisant et dérangeant – a precisé Yves Robert, directeur du Centre National des Arts plastiques - Il y a un travail de pédagogie qui est et sera toujours à l’œuvre auprès du grand public. Parce que les publics changent, ce ne sera jamais abouti, jamais acquis”.


Featured Posts
Recent Posts
Follow Me
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black LinkedIn Icon