RG17 : la difficile tâche des ramasseurs de balles


Le tournoi de Roland Garros se poursuit à la Porte d'Auteuil à Paris. Les joueurs professionnels s'affrontent dans les meilleures conditions grâce aux ramasseurs de balles. Les plus jeunes sont âgés de douze à seize ans. Les sélections sont très exigeantes, très dures pour ramasser les balles des champions. Une tâche extrêmement physique pour laquelle les candidats sont rigoureusement sélectionnés.

Ils étaient 3.500 jeunes inscrits aux sélections des ramasseurs de balle de Roland Garros 2017, répartis sur neuf sites français. Trois cents en sont sortis pour participer au stage de cinq jours de formation à La Baule. Le programme d’une journée de sélection : roulé, lancé, coordination, résistance, endurance, vitesse. C'est à l'issue de ce stage que deux cents jeunes ont été retenus.

Dès le debout du tournoi, les ramasseurs ont pu expérimenter les exigences de certains joueurs : vouloir que les balles soient toutes dans les mains du même ramasseur, lancer ses deux serviettes… Les ramasseurs sont évalués en permanence, ce qui va leur permettre, en fonction de leur prestation, de servir sur un court principal ou, dans le cas contraire, d'être relégué sur un court annexe, au fond de la campagne comme ils disent.

L'objectif maintenant, c'est de participer à la finale sur le court central Philippe Chatrier. Les 18 meilleurs se verront offrir leur participation au Masters 1.000 de Shanghaï, ainsi qu'à l'Open d'Australie, dans le cadre d'un échange qui a vu la participation cette année de dix jeunes Chinois ainsi que dix jeunes Australiens aux côtés de trente ramasseurs de l'an passé, pour porter l'effectif total des ramasseurs à 250.

“Les sélections ont lieu, entre octobre et décembre, tous les week-ends dans les ligues à travers la France - explique Arthur Bongrand, responsable adjoint des ramasseurs de balles - À l'issue de ces sélections, 450 jeunes sont retenus. Des formations de quatre jours sont organisées pendant les vacances de février ou d'avril. On leur fait passer des tests physiques ou d'adresse pour les départager. Et, à la fin, on en sélectionne 259. Parmi eux, 27 étaient déjà ramasseurs de balles l'an dernier”.

Bénévoles, leurs journées débutent à 10 heures, avec le rechauffement avant les matches, pour se terminer au coucher du soleil. En général, on compte trois équipes de six sur chaque court, avec une rotation toutes les trente minutes.

Un budget de 150.000 euros est octroyé à l'année pour les ramasseurs, mais il n'est pas représentatif, puisque le coût réel pour entretenir ces bénévoles est de trois ou quatre fois plus.


Featured Posts
Recent Posts
Follow Me
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black LinkedIn Icon