Le beurre commence à manquer


La demande de beurre en hausse dans les pays développés et dans les pays en développement est en partie responsable de ruptures de stock ponctuelles en France. En plus de cette explosion de la demande, la production laitière a aussi baissé en Nouvelle-Zélande, plus gros exportateur mondial de lait, ainsi qu'en Europe, où la fin des quotas laitiers a provoqué une surproduction et donc une chute des cours poussant les éleveurs à réduire leurs tonnages. Les prix ont explosé : payé 2.500 euros la tonne en avril 2016, les cours du beurre ont atteint 7.000 euros la tonne à l'été 2017. La hausse a touché de plein fouet l'industrie agroalimentaire qui a vu ses coûts exploser mais n'a pas pu pour autant les transférer dans la grande distribution, qui fixe les prix annuellement.


Featured Posts
Recent Posts
Follow Me
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black LinkedIn Icon